Retour de randonnée au Mont Buet Chamonix Vallorcine

ô montagne tu n’en as pas marre que l’on grimpe sur ton dos?  pipascal

 et aussi…

Juste EXCEPTIONNEL! le couple de Lagopède alpin que nous avons vu Clara et moi , dans un pierrier peu fréquenté en redescendant du Mont Buet juste au-dessous des 3000m*…( avec le regret de ne pas avoir eu le temps, de  prendre la photo nous-mêmes, car ce couple provient d’une photo d’un site animalier pour pouvoir les identifier); ce que nous pouvons affirmer c’est qu’ils étaient blancs et que quand ils se sont envolés, nous avons pu observer leurs queues noires trapézoidales!

*A ce sujet les guides, les ouvrages,les livres qui vous indiquent une randonnée ne vous donnent pas forcémment les mêmes degrés de difficultés.

Un ex: le mont Buet: si il procède du même classement F=facile dans les guides que je consulte entre autres : “3000 des Alpes”Richard Goedeke/ éditions Libris et Mt Blanc randonnées glaçiaires/ guide Vamos; vous n’aurez  pas la même appréçiation du niveau de difficultés dans le guide Mt Blanc de Harmut Eberlein éditions Rother pour qui cette randonnée alpine se révèle difficile: donc tout est une question de ressenti personnel avant et après la randonnée,de niveau, de choix de guides,voir de variantes dans les itinéraires! car s’agissant du Mt Buet Clara a emprunté déjà la variante plus difficile avec les échelles…

avec Clara Jargy une amie et professionnelle du Trail.

Clara n’était pas tout à fait satisfaite de son tapis de sol(accroché derrière son sac): non au niveau du confort, mais au niveau de l’encombrement;le mien que vous ne voyez pas sur la photo est gonflable moins volumineux, plus étroit c’est sûr: donc à vous de choisir car les fabricants ne peuvent pas améliorer tous les paramètres en même temps : même si certains vous le laisse croîre.

Je donne dans la vidéo suivante un retour sur ce  qui était bien et moins bien avec le matériel, la météo, les réactions du corps, le poids du sac, ce qui était en trop, ce qui avait été oublié ou non vérifié, un événement exceptionnel avec ce couple d’oiseaux originaux,splendides et rares.En réexaminant cet article, je me rappelle de ne pas avoir parlé du temps stable ,du ciel qui était particulièrement lumineux, comme peuvent l’être les journées à cette époque de l’année c’est à dire en septembre octobre.

Pour terminer aujourd’hui et laisser place à la vidéo, je ne peux qu’encourager chacun,chacune à marcher, à son niveau ,à son rythme, à respecter son cardio.Il est évident que la marche en randonnée , en randonnée alpine, fait perdre du poids:j’observe en grande majorité des tempéraments secs.L’escalade, la via ferrata, les murs de grimpe,apportent des exercices musculaires, complémentaires équilibrés ,à faible impact.

Cette discipline vous aide à vous diriger vers une hygiène du corps accrue( ce qui n’empêche pas la convivialité) vous incite à manger bio,à peut-être vous diriger vers une nourriture vegan,vers le végétarisme, à ressentir plus de bien-être, à marcher seul pour vous retrouver avec le silence, votre respiration, en faisant de nouvelles rencontres humaines ,ainsi qu’avec la faune et la fore alpine qui sait voir pour certains: la géologie,la spéléologie,le scourisme,l’étude de la survie,la plongée sous la glaçe,l’étude des microorganismes dans les lacs alpins.

Lorsque tu es posé au sommet masse tes petits pieds! confort mais pas seulement…

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  

Auteur : Pierre Pascal Tissot

observer / commenter / proposer/ partager / réfléchir .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.