5 idées reçues sur zazen qui est la méditation zen

°on contrôle la respiration dans cette forme de méditation?

Non:on s’immerge à l’intérieur de la respiration, on se laisse guider, on focalise sur elle mais pas trop ; on revient sans cesse sur notre respiration tranquillement et les pensées diminuent d’elles mêmes.Cela dépend de notre entraînement ( on ne joue au foot de la même manière au bout de trois entraînements qu’en dix années de première ligue!). cela dépend aussi de notre posture, ainsi que de l’état émotionnel qui nous caractérise au moment ou nous rentrons dans la méditation : si ton frigo tombe en panne juste avant de venir, ou si tu sors d’un excellent film ne te donne pas, en principe, le même état émotionnel.

°On s’arrète de penser pendant la méditation?

Ton cerveau est vivant ( en principe ) et il ne peut s’empêcher de produire des pensées! les pensées arrivent on ne les bloque pas ( sinon refoulement ) on ne les chasse pas, on les laisse partir d’elles-mêmes , ce qui se produit si on ne se vautre pas dessus. ( voir l’article précédent: “d’ou viennent les pensées et ou vont-elles?). Les pensées s’enchaînent d’une manière chaotiques, comme un singe qui saute de branche en branche. cela n’a rien de dramatique , tu dois juste OBSERVER, rien de plus.

°La posture est très rigoureuse?

Non: il nous est proposé une posture “standard”que chacun,chacune adapte   un peu à sa propre morphologie. C’est une posture naturelle qui te montre a travers tes difficultés , que des souçis , des mauvaises habitudes corporelles,un sport trop intense, ou trop d’heures passées dans ton canapé moelleux, sont la source de petites douleurs qui ne manquent pas de surgir par ici ou par là. A la longue, la posture guérit de possibles problèmes de dos, de genoux, d’estomac, de cervicales, et d’un mental en constante surchauffe bien souvent,(en amplifiant parfois ces problèmes au départ ou en plein milieu du parcours? ) il n’y a pas de règles chacun de nous règle ses propres problèmes au fur et à mesure .

° Ce truc c’est une secte et je fais attention de ne pas me laisser embrigader dans cette aventure?

Tu peux rentrer et sortir quand tu veux , il n’y a pas de clef à la porte, et les prix pratiqués pour les seshins ( qui sont un entraînement intensif comme tu peux le faire avec ton équipe de handball!) sont très correctes: si tu le vérifies. Je ne fais pas de publicité , personne ne peut t’obliger à faire de la plongée sous-marine ni du beach volley si ce n’est ta motivation profonde ou juste une expérience dans ta vie très précieuse!

Nota bene: comme il semble très difficile de traduire de nombreux livres sur ce blog, je choisis la formule d’articles pas trop longs? et de revenir sur le sujet qui de toute évidence me passionne.

Ya bon le Zen

A mon neveu Ulysse qui me demande:

-“c’est quoi un moine zen?

-c’est un gars comme les autres ,qui travaille, fait du sport,aime tout ce que ton père aime: la nourriture,le vélo,le sexe, le chocolat,l’argent,les amis, pas les moustiques…

-pourquoi il s’assoit sur un coussin?

-C’est un peu comme les gars qui jouent au foot, lui il essaye de muscler sa conscience,pour mettre fin à sa souffrance…

-et à celle des autres?

-T’as raison Ulysse, je vais retourner sur mon coussin et on en reparle.”

“tous pareils et différents” et reliés.

Pour tenter de montrer ce qui relie ces termes je vous propose de regarder vos deux mains en même temps avec acuité et ressentir votre corps globalement ;juste expérimenter à la manière des enfants…

d’une autre manière: avec le commentaire de Gérard Pilet ,godot ou Zen Master que j’apprécie tout particulièrement;avec un de ses livres (“Unité et diversité” ed. Kan ji zai.)

commmentaire sur le Sandôkai:

San veut tout d’abord dire<< trois>>mais aussi multiplicité des choses des êtres et des phénomènes.Par extension la différence.

Dô,c’est l’identité,l’unité mais aussi l’esprit vaste.

Le premier sens de Kai,c’est<poignée de main>.La poignée de main met deux personnes en relation,les unit.Kai,c’est donc ce qui unit.Sandôkai c’est donc l’union de la différence et de l’identité;de l’esprit vaste et de la multiplicité des êtres et des phénomènes.

“Foudre et tonnerre! à chaque éclair le monde guérit” Kobayashi Issa

18-08-2017

mon ordination de moine ( derrière Daphné, 2ième à G de Roland Yuno Rech /Maitre Zen,et Pierre Pascal: en sautant un rang et de biais derrière Daphné.

i shin den shin / de coeur à coeur

Hos shin Do ki