Retour de randonnée au Mont Buet Chamonix Vallorcine

ô montagne tu n’en as pas marre que l’on grimpe sur ton dos?  pipascal

 et aussi…

Juste EXCEPTIONNEL! le couple de Lagopède alpin que nous avons vu Clara et moi , dans un pierrier peu fréquenté en redescendant du Mont Buet juste au-dessous des 3000m*…( avec le regret de ne pas avoir eu le temps, de  prendre la photo nous-mêmes, car ce couple provient d’une photo d’un site animalier pour pouvoir les identifier); ce que nous pouvons affirmer c’est qu’ils étaient blancs et que quand ils se sont envolés, nous avons pu observer leurs queues noires trapézoidales!

*A ce sujet les guides, les ouvrages,les livres qui vous indiquent une randonnée ne vous donnent pas forcémment les mêmes degrés de difficultés.

Un ex: le mont Buet:

si il procède du même classement F=facile dans les guides que je consulte entre autres : “3000 des Alpes”Richard Goedeke/ éditions Libris et Mt Blanc randonnées glaçiaires/ guide Vamos; vous n’aurez  pas la même appréçiation du niveau de difficultés dans le guide Mt Blanc de Harmut Eberlein éditions Rother pour qui cette randonnée alpine se révèle difficile.

Donc tout est une question de ressenti personnel avant et après la randonnée,de niveau, de choix de guides,voir de variantes dans les itinéraires! car s’agissant du Mt Buet Clara a emprunté déjà la variante plus difficile avec les échelles..

 

avec Clara Jargy une amie et professionnelle du Trail/ en plus elle a découvert un vrai coin original dans la chambre de Casey?

 

Clara n’était pas tout à fait satisfaite de son tapis de sol(accroché derrière son sac): non au niveau du confort, mais au niveau de l’encombrement;le mien que vous ne voyez pas sur la photo est gonflable moins volumineux, plus étroit c’est sûr.

Donc à vous de choisir car les fabricants ne peuvent pas améliorer tous les paramètres en même temps : même si certains vous le laisse croîre.

Je donne dans la vidéo suivante un retour sur ce  qui était bien et moins bien avec le matériel, la météo, les réactions du corps, le poids du sac, ce qui était en trop, ce qui avait été oublié ou non vérifié, un événement exceptionnel avec ce couple d’oiseaux originaux,splendides et rares

En réexaminant cet article, je me rappelle de ne pas avoir parlé du temps stable ,du ciel qui était particulièrement lumineux, comme peuvent l’être les journées à cette époque de l’année c’est à dire en septembre octobre.

Pour terminer aujourd’hui et laisser place à la vidéo, je ne peux qu’encourager chacun,chacune à marcher, à son niveau ,à son rythme, à respecter son cardio.Il est évident que la marche en randonnée , en randonnée alpine, fait perdre du poids:j’observe en grande majorité des tempéraments secs.

L’escalade, la via ferrata, les murs de grimpe,apportent des exercices musculaires, complémentaires équilibrés ,à faible impact.

Cette discipline vous aide à vous diriger vers une hygiène du corps accrue( ce qui n’empêche pas la convivialité) vous incite à manger bio,à peut-être vous diriger vers une nourriture vegan,vers le végétarisme, à ressentir plus de bien-être.

Marcher seul:

Pour vous retrouver avec le silence, votre respiration, en faisant de nouvelles rencontres humaines ,ainsi qu’avec la faune et la fore alpine qui sait voir pour certains: la géologie,la spéléologie,le scourisme,l’étude de la survie,la plongée sous la glaçe,l’étude des microorganismes dans les lacs alpins.

Lorsque tu es posé au sommet masse tes petits pieds! confort mais pas seulement.

pour les idées et le matériel http://www.randonner-malin.com

Courses&Randos

Si tu meurs en montagne, c’est que que tu as subi une chute de pierres, que tu as dévissé…à moins que çà ne soit ton obstination à vouloir continuer malgré une très mauvaise météo.

ton arrogance et ton destin te conduisent à ce destin funeste, mais ton destin t’appartient.

Si tu as une nature plus prudente, tu peux quand même te ramasser un block de

pierre sur la tête…

S’il ne t’arrive rien de tout çà, ce sera une belle rando qui peut se révéler encore plus géniale si tu n’as pas trop d’attentes à tous les niveaux!

pipascal

.J’ai vu à l’arrivée des lac Jovets ( 2174m) un gars normal (je veux dire un gars d’aspect normalisé/ pas débraillé…) qui portait un bébé dans les bras!..un bouquetin débonnaire repus de pain ( que les enfants touristiques avaient dû lui donner) barrer le chemin sur ma progression contrariée vers la Pointe Blanche / après le lac de Peyre!

Observé aussides choucas modernisés picorer sans vergogne mon sandwich juste pendant les 2mn ou je m’étais absenté pour aller aux toilettes tout ça dans le refuge Albert Ier bondé comme un hall de gare ! une fille très fun en baskets sur le Glacier Noir dans les Ecrins my God! de braves gens qui montent à 14h sous un soleil démentiel sans casquette pour l’enfant voir la grand-mère ! j’adore…

Il y a ceux qu’ici(entendu de la part du  gardien du jardin alpin au Rocher de Ney au-dessus de Montreux)” les collantspipettes ” avec leur jolis sportsweares moulants qui me dépassent dans les deux sens avec la montre digitalisante qui scintille à leurs poignet,  bref j’adore la montagne / c’est nous c’est moi aussi avec ce que l’on a de plus débile  je veux dire parfois lol:)

Tiens je dois augmenter mon degré de tolérance.

Retour de la Petite Fourche / Glacier du Tour.

Avec Jo Charvier et le CAF.

Clara “the great Traileuse” au sommet du Buet./ on va se le faire ensemble la semaine prochaine je suis chaud bouillant.

Victoire sur le Cervin (Matterhorn ).Edward Whymper et Taugwalder père et fils reviendront victorieux de cette aventure. F.Douglas, Ch.Hudson, D.Hadow, et Michel Croz ( moustache ) n’auront pas cette chance…

Daphné sur la passerelle aux Diablerets.

 

Pointe de Pommeraz.

Le Mayen et La Tour D’Ai depuis le Col de la Chaude au Rocher de Ney/Montreux.

“IL songe le singe     à longueur de nuit   comment saisir la lune?  

Masaoka Shiki                                    

 

Avant le dernier tronçon pour la Pointe de Tardevant ( ou il y aura derrière le Mt Fleury avec le passage du Gr5 et dans le goulet la descente sur Petetry.

Col de Tardevant avant de monter à la pointe rapidos car Daphné Joana et Boris m’attendent en bas au lac…

Solo au-dessus de Châtillon-en-Diois

ou je me suis explosé la tête dans une fontaine charmante/ juste à côté du bar , tellement la sueur mal élevée me barrait les yeux / car ayant fait une petite sieste là-haut je suis simplement et stupidement redescendu trop tard  / à 12h 30 dans ce putain de Vallon ,la température frôlait les 40°…

Une Via ferrata bien cool agréable à Sixt Haute-Savoie avec le CAF d’Annemasse.

Isabelle rayonnante!

Pierre pascal pourquoi ne pas poser le pied sur la marche,un peu de concentration!

Ok Robert j’attends mon tour

à un(e)internaute inspirée

http://cafannemasse-saleve.ffcam.fr

La montagne respire et Toi ?

Pour améliorer ton plaisir dans ta marche je te propose ceci: la vision panoramique ( au moins au départ à 180° ) te ramène au coeur de ta respiration .

ta respiration (ni contrôlée ,ni négligée) t’apporte une concentration une ouverture , qui éloigne aussi les pensées oiseuses (consommatrices d’énergie) et te rendent donc plus présent,attentif pour observer tous les phénomènes qui font la beauté de la marche. la terre avec sa flore ,son relief,la faune parfois…

le ciel avec la météo, les effets de nuage , l’oeil qui voit loin , près, à mi-distance…

pour un passage très soutenu ou qui paraît ennuyeux , tu peux compter tes pas sur 4 temps ( rapport avec la musique et la respiration ) le binaire te fera  te ramène sur le même pied de départ ,par ex le pied gauche sera toujours le 1; pour une séquence de marche plus cool ,ou il y a moins de dénivelé , je préfère le ternaire avec donc ,l’alternance du G et du Dr sur le 1er temps …

et un lien avec Virgile qui marche vers Ushuaia

Marcheur sans frontières