Jeûner. mon expérience du jeûne.

analyse d'un jeûne vécu

Expérimentez !

Et si nous tentions de voir les informations sur ce sujet comme complémentaires plutôt que contradictoires?

Faites confiance à votre intuition, à votre esprit en mouvement,


 Est-ce que je ne fais pas un jeûne pour éviter de me confronter à une question, à un problème prioritaire dans ma vie mais que je n’ose pas affronter directement? 

-(voix in ou off )Encore faire un stage  loin, trop cher, pour ne pas manger, çà me paraît un peu suspecte, je n’aime pas les groupes …

à vous de voir; le manque d’humour envers moi-même m’a souvent fait reporter des expériences qui se sont révélées très intéressantes par la suite:et vous?♥

Si je  fais de la publicité pour tel ou tel centre : je tiens à vous dire que c’est un peu malgré moi; si je mets des références c’est uniquement par souci d’authenticité

 

Je veux juste témoigner ma satisfaction, ma Joie concernant le jeûne que j’ai effectué du 3 au 9 juillet 2016 près de Sisteron.

Jeûner n’a pas été d’une trop grande difficulté pour moi, et j’encourage vraiment celles et ceux qui voudraient tenter cette expérience . Chacun son objectif : perdre du poids, arrêter la cigarette, guérir une maladie…( pour les addictions, genre bandit manchot: faut voir!? )

Pour ma part j’ai fait ce jeûne assez rigoureux ( pas de jus de fruits au départ et en matinée, contrairement à d’autres centres qui le proposent :seulement de l’eau ou  des tisanes )

Si c’était à refaire ce qui est fort envisageable ( d’abord une fois au printemps et une fois à l’automne) , je choisirai la même formule avec eau et tisanes.

Ma motivation c’était simplement , soulager , donner l’occasion à l’organisme de se reposer , car il ne prend pas suffisamment de vacances à mon goût ,de retrouver un mieux-être, et prendre conscience que je mange au quotidien juste un peu trop.

Juste essayer un soin qui soulage, qui n’a pas d’effets secondaires , peut améliorer notre vie et nous permettre de changer: pourquoi pas?

  • Ne pas manger temporairement, c’est pour moi en tout cas, expérimenter et non me mortifier.
  • Etre végétarien, ne me conduit pas au prosélytisme,” chacun voit midi à sa porte”( c’est aussi le fait d’avoir vu régulièrement l’abattage des animaux à la campagne qui m’ont conduit au végétarisme) .

Des observations et des études nous ont révélé qu’effectivement les animaux savent se priver de nourriture voir arrêtent de manger lorsqu’ils sont malades.

lorsqu’un enfant est malade, deux écoles s’affrontent: l’une d’elle incite l’enfant à manger, l’autre l’encourage à ne pas manger .encore un sujet enthousiasment à développer !

Le jeûne présente au-delà de son caractère personnel, une dimension sociale:

Les humains n’ont pas toujours eu accès,  dans l’histoire, à  une abondance de nourriture; manger frugalement la plupart du temps avec un repas exceptionnellement gargantuesque parfois a été le lot de l’humanité.

C’est aussi une question historique: car être mince ou au contraire très en chaire a pu simplement correspondre aux canons donnnés d’une époque.

Du pointde de vue économique, politique, nous constatons aujourd’hui que la surabondance, de nourriture nous conduit dramatiquement:

  1. -A une forte augmentation de l’obésité au niveau mondial.
  2. -Que pour se faire, nous puisons d’une manière insensée dans nos ressources et qu’une nourriture basée sur une culture de la surconsommation qui détruit notre planète.
  3. -Que sur un plan spirituel le jeûne a été de tout temps, un facteur de développement de la conscience, dans la plupart des religions ,voir un viatique puissant de la vie tribale qui a su incorporer ce rite dans bon nombre de cérémonies chamaniques.

Vous trouvez ci-dessous le lien avec le centre mondialement connu et qui fut l’un des pionniers pour le jeûne.

J’ai connu dans le stage suivant ( à Canet-sur-Roussillon ) un participant “Jean” qui m’avait fait d’ailleurs un bref retour positif du célèbre centre.

https://www.buchinger-wilhelmi.com/fr/

♥ Daphné ( mon épouse ) naturophate, et moi faisons le même constat.

Une semaine de préparation, une semaine de jeûne effectif et une semaine pour la reprise alimentaire graduelle, s’avère être une formule qui nous convient fort bien.

 

Mon dernier jeûne du 13 au 20 octobre à Canet-sur-Roussillon.

♦Comme vous pouvez le constater, je ne mets pas dans l’ordre chronologique les réflexions et interrogations: que je peux, que nous pouvons avoir autour du jeûne.

En plus des recherches d’un éminent scientifique: le Dr Walter Longo, je vous invite à écouter les témoignages de guérison par le jeûne: sur Youtube avec Eric Gaudon entre autres.

Serais-je revenu du jeûne avec le système digestif fort détendu et avec une absence d’humour inquiétante? si vous pouviez par un petit commentaire en cliquant sur l’onglet à gauche de l’article, m’aidez à résoudre cette contradiction méchante çà me ferait bien plaisir!

⇒Pour le centre de Canet-sur-Roussillon:

http://www.vitalitem.fr    avec mes amitiés à Audrey Daussy / présidente du centre ainsi que les inervenants pour l’osthéopathie Benjamin Baills et la la patricienne en Hypnose Isabelle Frissant.http://isabellefrissant.com

…et à toutes et tous les héros de cette aventure ! ou j’ai pu me sentir à l’aise avec dix-huit personnes! et une synergie agréable.

Apparté: En toute honnèteté, je me dois de vous dire que je suis sensible à la qualité bien moyenne de mes vidéos, mais que j’ai vraiment la volonté d’améliorer celles-ci , de prendre le temps de les optimiser au fur et à mesure du développement de mon blog qui prend un temps énorme: vu que j’y traite des thèmes très variés.     merci!

Selon une étude du numéro de juin 2014 de la publication: Cell stem Cell ( Californie du sud ) :

Les cycles de jeûne réguliers, prolongés, protègent le système immunitaire et induisent notablement sa régénération.

Cette diète réduit considérablement le nombre de globules blanc du sang, ce qui déclenche la régénération des cellules souches, et les nouvelles cellules du système immunitaire.

Cette pratique millénaire participe à la protection contre les maladies du cerveau et contribue à la diminution des risques cardio-vasculaires, et de diabète.

http://www.scientificamerican.com  http://www.sciencedaily.com

http://dailymail.co.uk     http://www.sante-nutrition.org

-Le jeûne peut nous permettre aussi, de rompre avec nos habitudes, de servir d’exemple, d’être un sujet d’interrogation pour les personnes dans notre environnement, notre famille. ( et s’ils avaient raison les gens qui jeûne?)

-Si elle est menée d’une manière jusqu’au boutiste, cette pratique amène bien sûr le décès de la personne; comme son pendant : le fait de manger d’une manière orgiaque ; ce qui fait que les témoins de ces situations envisageables, soient interpellés à juste titre; et cela dès que ces témoins observent: même un début de jeûne, pratiqué par une personne de leur entourage.

Cette observation peut révéler des peurs ancestrales.

Le jeûne peut revêtir dans des cas plus rares, la forme d’une protestation intense, d’une grève de la faim, d’une lutte non violente, d’une revendication légitime, contre l’injustice; pour soi ou/et pour les autres sur un sujet donné.

J’ajoute que j’ai fait un lavement sur place à la fin du jeûne ( avec la petite poche*  que l’on peut trouver en pharmacie et que çà m’a été très bénéfique).

Que pour mon prochain jeûne, je le ferai avant d’entrer dans le stage; que de pratiquer ce lavement* pendant l’année de temps en temps, m’est apparu comme personnellement efficace.

Je n’ai fait par le passé qu’une seule fois, une irrigation colonnique ” avec la grosse machine” . J’avais trouvé que cette séance de  nettoyage était valable pour moi.  c’est un peu plus (” rude”) mais cela me semble aussi , une possibilité qui va dans le sens d’agréger plusieurs méthodes pour impacter notre jeûne d’une manière plus efficace.

*Un lavement de ce type je souhaiterai le faire peut-être un fois par mois environ, alors que l’irrigation colonnique je l’envisage une fois tous les 2 ou 3 ans. La purge au sulfure de magnésium ,n’avait rien donné en ce qui me concerne, pendant le stage ; signe que mon organisme était très encrassé ? à suivre.

Une belle pensée aussi pour le fondateur du concept jeûne et randonnée:

Gisbert Bölling / accompagnateur depuis 4O ans

Un lien pour les publications originales et scientifiques, dans le menu du site rurique média:http://chemindelasante.com