Mon dernier jeûne du 13 au 20 octobre à Canet-sur-Roussillon.

Partager l'article
  •  
  • 0
  • 7
  •  
  •  
  •  

♦Comme vous pouvez le constater, je ne mets pas dans l’ordre chronologique les réflexions et interrogations: que je peux, que nous pouvons avoir autour du jeûne.

En plus des recherches d’un éminent scientifique: le Dr Walter Longo, je vous invite à écouter les témoignages de guérison par le jeûne: sur Youtube avec Eric Gaudon entre autres.

Serais-je revenu du jeûne avec le système digestif fort détendu et avec une absence d’humour inquiétante? si vous pouviez par un petit commentaire en cliquant sur l’onglet à gauche de l’article, m’aidez à résoudre cette contradiction méchante çà me ferait bien plaisir!

⇒Pour le centre de Canet-sur-Roussillon:

http://www.vitalitem.fr    avec mes amitiés à Audrey Daussy / présidente du centre ainsi que les inervenants pour l’osthéopathie Benjamin Baills et la la patricienne en Hypnose Isabelle Frissant.http://isabellefrissant.com

…et à toutes et tous les héros de cette aventure ! ou j’ai pu me sentir à l’aise avec dix-huit personnes! et une synergie agréable.

Apparté: En toute honnèteté, je me dois de vous dire que je suis sensible à la qualité bien moyenne de mes vidéos, mais que j’ai vraiment la volonté d’améliorer celles-ci , de prendre le temps de les optimiser au fur et à mesure du développement de mon blog qui prend un temps énorme: vu que j’y traite des thèmes très variés.     merci!

Selon une étude du numéro de juin 2014 de la publication: Cell stem Cell ( Californie du sud ) :

Les cycles de jeûne réguliers, prolongés, protègent le système immunitaire et induisent notablement sa régénération.

Cette diète réduit considérablement le nombre de globules blanc du sang, ce qui déclenche la régénération des cellules souches, et les nouvelles cellules du système immunitaire.

Cette pratique millénaire participe à la protection contre les maladies du cerveau et contribue à la diminution des risques cardio-vasculaires, et de diabète.

http://www.scientificamerican.com  http://www.sciencedaily.com

http://dailymail.co.uk     http://www.sante-nutrition.org

-Le jeûne peut nous permettre aussi, de rompre avec nos habitudes, de servir d’exemple, d’être un sujet d’interrogation pour les personnes dans notre environnement, notre famille. ( et s’ils avaient raison les gens qui jeûne?)

-Si elle est menée d’une manière jusqu’au boutiste, cette pratique amène bien sûr le décès de la personne; comme son pendant : le fait de manger d’une manière orgiaque ; ce qui fait que les témoins de ces situations envisageables, soient interpellés à juste titre; et cela dès que ces témoins observent: même un début de jeûne, pratiqué par une personne de leur entourage.

Cette observation peut révéler des peurs ancestrales.

Le jeûne peut revêtir dans des cas plus rares, la forme d’une protestation intense, d’une grève de la faim, d’une lutte non violente, d’une revendication légitime, contre l’injustice; pour soi ou/et pour les autres sur un sujet donné.

J’ajoute que j’ai fait un lavement sur place à la fin du jeûne ( avec la petite poche*  que l’on peut trouver en pharmacie et que çà m’a été très bénéfique).

Que pour mon prochain jeûne, je le ferai avant d’entrer dans le stage; que de pratiquer ce lavement* pendant l’année de temps en temps, m’est apparu comme personnellement efficace.

Je n’ai fait par le passé qu’une seule fois, une irrigation colonnique ” avec la grosse machine” . J’avais trouvé que cette séance de  nettoyage était valable pour moi.  c’est un peu plus (” rude”) mais cela me semble aussi , une possibilité qui va dans le sens d’agréger plusieurs méthodes pour impacter notre jeûne d’une manière plus efficace.

*Un lavement de ce type je souhaiterai le faire peut-être un fois par mois environ, alors que l’irrigation colonnique je l’envisage une fois tous les 2 ou 3 ans. La purge au sulfure de magnésium ,n’avait rien donné en ce qui me concerne, pendant le stage ; signe que mon organisme était très encrassé ? à suivre.

Une belle pensée aussi pour le fondateur du concept jeûne et randonnée:

Gisbert Bölling / accompagnateur depuis 4O ans

Un lien pour les publications originales et scientifiques, dans le menu du site rurique média:http://chemindelasante.com

Auteur : Pierre Pascal Tissot

observer / commenter / proposer/ partager / réfléchir .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.